top of page

Inondations en Sud Touraine


Inondations, La Guerche, Château, Creuse, Touraine

Durant le week-end du 30 mars au 1er avril 2024, le secteur de la communauté de communes Loches Sud Touraine a été fortement impacté par une crue exceptionnelle de plusieurs cours d'eau comme l'Indrois, l'Indre, la Claise et la Creuse.


Cet évènement particulier trouve son origine dans les importantes précipitations que connaît notre département depuis plusieurs semaines.


Le cumul de pluie depuis le début de l'année est d'environ 240 mm, là où la moyenne sur les 3 dernières décennies est aux alentours de 150 mm.


Les sols sont saturés et la moindre averse fait réagir les cours d'eau.


Le vendredi 29 mars, ce sont plus de 50 mm qui vont tomber sur le secteur et surtout en amont, sur l'Indre, la Vienne, la Haute-Vienne.


Les inondations deviennent inévitables.





Dans la nuit de vendredi à samedi, les premiers débordements sont signalés à Nouans-les-Fontaines, puis Loché-sur-Indrois, Villeloin-Coulangé et Montrésor.


Plusieurs communes ont leur centre-bourg inondé, on relève entre 50 et 60 cm d'eau dans certaines maisons.

Habitations, commerces, exploitations agricoles et bâtiments artisanaux sont concernés tout au long de l'Indrois. Cet affluent de l'Indre voit sa hauteur évoluer très rapidement en quelques heures, à la station de Genillé, commune située à environ 15 km en aval de Nouans-les-Fontaines. :

  • 0,42 m à midi le 29 mars,

  • 0,68 m à minuit,

  • 1,50 m à 6h00 le 30 mars,

  • 1,97 m à 10h00 (crue historique du 2 mars 2007),

  • 2,47 m à 11h00 (crue historique du 2 février 2013),

  • 3,10 m à 12h00,

  • 3,28 m à 14h00 dépassant la crue historique du 31 mai 2016 à 3,13 m.


L'onde de crue arrive sur les différentes communes entre le samedi 30 mars 00h30 et le samedi 30 mars 17h00 :

  • Nouans-les-Fontaines,

  • Villeloin-Coulangé,

  • Montrésor,

  • Chemillé-sur-Indrois,

  • Genillé,

  • Saint-Quentin-sur-Indrois,

  • Chédigny,

  • Azay-sur-Indre, commune où l'Indrois se jette dans l'Indre.


La crue ayant noyé le forage alimentant le réseau d'eau potable, l'eau n'est plus consommable sur les communes de Montrésor, Villeloin-Coulangé et Chemillé-sur-Indrois pour plusieurs jours, la communauté de communes a organisé la distribution d'eau en bouteilles.


Cette crue exceptionnelle de l'Indrois a concerné l'est du secteur.





Sur le sud-ouest de la communauté de communes Loches Sud Touraine, c'est une crue majeure de la Creuse qui a fait parler d'elle.


À 16h00 le samedi 30 mars, la vigilance rouge est déclenchée sur le tronçon "Creuse - Bec des Deux Eaux" (de La Roche-Posay à Ports-sur-Vienne).


Ce sont les communes suivantes, de notre secteur, qui seront touchées :

  • Tournon-Saint-Pierre (très peu impactée),

  • Yzeures-sur-Creuse,

  • Chambon,

  • Barrou,

  • La Guerche,

  • Abilly,

  • Descartes,

  • La Celle-Saint-Avant.


Sa hauteur le 30 mars à 1h00 est de 2,16 m, elle ne va pas cesser de monter jusqu'à 12h30 le 31 mars :

  • 3,16 m à 7h00 le 30 mars,

  • 4,18 m à midi,

  • 4,81 m à 17h00,

  • 6,40 m à 1h00 le 31 mars, dépassant la crue historique du 2 juin 2016 à 6,38 m,

  • 7,12 m à 6h00, dépassant la crue historique du 6 mars 2006 à 6,99 m,

  • 7,67 m à 12h30, à moins d'un mètre de la crue historique du 29 octobre 1896 à 8,6 m.

Un affluent de la Creuse, la Claise, réagit également (station de mesure du Grand-Pressigny) :

  • 1,02 m à 6h00 le 29 mars,

  • 2,29 m à 6h00 le 30 mars,

  • 3,12 m à 17h15.


D'autres cours d'eau de notre territoire sont sortis de leur lit, comme l'Indre, l'Aigronne et l'Olivet.





Ces évènements ont causé de nombreux dégâts dans les habitations, commerces, exploitations agricoles et bâtiments d'artisans, sans faire, fort heureusement, de victimes humaines.

Cependant, plusieurs animaux domestiques et d'élevage ont perdu la vie.



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page