top of page

Orfonds & Contray, entre Nature et Passé

Dernière mise à jour : 7 janv.


Fontaine, Orfonds, Forêt, Loches, Légende, Charles VII
Fontaine d'Orfonds, Ferrière-sur-Beaulieu




La fontaine d’Orfonds est située sur la commune de Ferrière-sur-Beaulieu, dans un vallon de la forêt de Loches, elle est facilement accessible depuis l’allée Gabrielle d’Estrées.


Si ce lieu semble bien isolé aujourd’hui, cela n’a pas toujours été le cas.


En effet, quelques vestiges nous rappellent l’existence d’un rendez-vous de chasse de Charles VII, de la chapelle Saint-Nicolas-des-Bois et du logis du prieur, de la fontaine d’Orfonds, de l’aqueduc de Contray.










Fontaine, Orfonds, Forêt, Loches, Touraine
Fontaine d'Orfonds, Ferrière-sur-Beaulieu

La légende de la fontaine raconte qu’Orfons l’Enchanteur, druide mais également voleur, aimait se rendre invisible aux yeux des humains, il se plaisait à amasser des trésors. Mais Dieu le condamna après qu’Orfons ait fondu en lingots d’or la statue de Saint-Bruno de la Chartreuse du Liget et volé la robe blanche parsemée de diamants de Notre-Dame-de-Beautertre. La sanction était sans appel : il devait rester enfermé dans la crypte de la chapelle Saint-Nicolas-du-Bois, fermée par une porte de fer, gardée par un monstrueux crapaud noir au yeux vert.


Une seule fois par an, à chaque minuit de Noël, il pouvait, avec une clé magique, s’échapper de la crypte, et se livrer à son occupation favorite, vanner les pièces d’or de son trésor près de la fontaine… Fontaine dont l’ancien nom, en latin, « Aureas Fons » voulait dire « source d’or »… D’après les historiens, cette source et ses alentours ont pu être un lieu de culte et d’offrandes aux dieux bien avant l’ère gallo-romaine.




Près de la fontaine d’Orfonds, on peut encore apercevoir un mur et l’amorce d’une cave voutée. C’est tout ce qui subsiste d’un ancien rendez-vous de chasse creusé dans le tuffeau, il est possible que Charles VII y soit venu d’où l’appellation de « cave de Charles VII ». Certains prétendent même que ce fut un lieu de rencontre entre le roi et sa belle Agnès SOREL…


Vestiges, Ruines, Aqueduc, Romain, Loches, Touraine
Vestiges de l'aqueduc de Contray, Loches




Il est peu probable que de l’or s’écoulait dans l’eau de cette source, mais celle-ci représentait de la valeur à une époque où l’alimentation en eau était précieuse. L’existence de l’aqueduc de Contray (daté du Ier siècle) démontre l’intérêt de la population locale pour cette source puisqu’elle aurait alimenté une villa gallo-romaine (IIème et IIIème siècles au regard des pièces et éléments trouvés sur le secteur) située au nord-ouest de l’actuel lieu-dit de Contray (établi par prospection d’archéologie aérienne dans les années 1970).

Aujourd’hui, il ne reste que 4 piles de l’aqueduc encore visibles et les vestiges de deux autres piles en bordure de forêt (lieu-dit Contray).








Vestiges, ruines, église, forêt, Loches, Saint-Nicolas-des-Bois
Entrée de la cave voutée, sous les fondations de l'église Saint-Nicolas-des-Bois, Ferrière-sur-Beaulieu

À environ 500 mètres au sud-ouest de la fontaine d’Orfonds se trouvaient la chapelle Saint-Nicolas-des-Bois et le logis du prieur.

Elle était entourée d’un fossé d’environ 200 mètres de long, profond de 4 mètres et large de 5.

L’emplacement de forme elliptique mesure près de 52 mètres de long pour le grand axe et 42 mètres pour le petit.

Il ne reste plus que les fondations de ces bâtis dont le mauvais état était déjà mentionné au XVIIème siècle.

La chapelle mesurait environ 9 mètres sur 6 et possédait une cave voutée certainement à plusieurs travées.


La première travée est encore accessible par un escalier d’une quinzaine de marches.

Un puits qui devait servir au prieur se trouve à une dizaine de mètres à l’ouest de la chapelle, juste au bord du fossé.





Des messes y étaient encore célébrées à la fin du XVIIIème siècle mais le curé de Ferrière devait y apporter son calice car la chapelle était « pauvrement pourvue ».

Le cadastre napoléonien de 1825 ne mentionne déjà plus que des « restes de la chapelle Saint-Nicolas ».



Une randonnée est possible pour découvrir ces vestiges du passé, il suffit de cliquer ICI



Le Sud Touraine s'articule autour de Loches, ville sous-préfecture de Touraine.

Ce territoire est riche de plus de 1 000 ans d'Histoire que vous pourrez découvrir en visitant les très nombreux châteaux accessibles tels que Loches et sa Cité Royale, Montrésor, Montpoupon, Bridoré, Grillemont, Saint-Germain, Betz-le-Château, Rouvray, La Guerche, Boussay, le musée de la Préhistoire dans le château du Grand-Pressigny.

Vous pourrez également flâner dans les nombreux jolis villages que compte le Sud Touraine : Montrésor (un des Plus Beaux Villages de France), Chédigny (seul village de France au label "Jardin Remarquable" avec ses 1 000 rosiers et plusieurs milliers de vivaces), Chaumussay, Boussay, Ferrière-Larçon, Beaulieu-lès-Loches (classé parmi les Petites Cités de Caractère), La Guerche, Le Louroux...

Pour les passionnés de Nature, vous pourrez partir à la découverte des deux Espaces Naturels Sensibles de Ferrière-Larçon et du Louroux, ainsi que de la faune et la flore des vallées de l'Indre, de la Claise, de la Creuse et de l'Indrois.

Les randonneurs et cyclistes auront de quoi s'en donner à cœur joie entre les nombreuses randonnées existantes et les circuits tel que l'Indre à vélo, rejoignant la Loire et le Cher à vélo. Depuis 2021, une Voie Verte Sud Touraine (réservée aux randonneurs et cyclistes) offre une belle piste de 26 kilomètres entre Descartes et Preuilly-sur-Claise, en 2022, elle sera prolongée de 16 kilomètres jusqu'à Tournon-Saint-Pierre.

Tout cela entre le Zoo de Beauval situé à 30 minutes de Loches, et du Futuroscope distant de 90 kilomètres.



Pour séjourner en Sud Touraine, nous vous proposons 5 solutions d'hébergement avec nos Gîtes en Sud Touraine :

- Le Lavoir aux Roses, gîte*** pour 4 personnes, 2 chambres, 2 salles de bain, au coeur de Chédigny, seule village de France au label "Jardin Remarquable",

- Le Presbytère, gîte**** pour 10 personnes, 4 chambres, 4 salles de bain, au centre de Beaulieu-lès-Loches, ville classée parmi "Les Petites Cités de Caractère",

- L'Atelier, gîte*** pour 5 personnes, 2 chambres, 2 salles de bain, au centre de Beaulieu-lès-Loches, ville classée parmi "Les Petites Cités de Caractère",

- Le Grand Presbytère, pour 15 personnes, réunion des deux précédents gîtes,

- Le Haut Lieu, gîte*** pour 6 personnes, 3 chambres, 2 salles de bain, aux touches vintage, situé aux portes de Loches, cité au label "Ville d'Art et d'Histoire", et classée parmi "Les Plus beaux Détours de France".

Posts récents

Voir tout
bottom of page